samedi 9 décembre 2017

Suite et fin de l'aventure iranienne

 
Voici le dernier volet de notre périple de 3 mois en Iran, c'est la tête pleine de souvenirs et notre carnet d'adresses rempli d'amis iraniens que nous avons quitté cet incroyable pays.
Ce que nous retiendrons en particulier c'est le fantastique accueil, la gentillesse et l'hospitalité des iraniens.


Yazd est la ville d'Iran que nous avons préférée. Cette cité compte parmi les plus anciennes villes au monde et fut une ville zoroastrienne, l'ancienne religion de la Perse. Nous y avons trouvé une atmosphère de calme et beaucoup de charme avec toutes ses petites ruelles et ses tours des vents.
La tour des vents ou bagdir est le plus vieux système de ventilation, il remonte l'air chaud par son sommet et ramène l'air frais vers le bas de la colonne.

La mosquée du vendredi (Jame Mosque) dans la vieille ville de Yazd

Amir Chakhmagh une des autres belles mosquées de Yazd



Un ancien atelier de vélos dans le bazar de Yazd


Métier à tisser pour les tissus traditionnels de la région de Yazd

Métier à tisser pour les fils de soie, les fils sont teintés directement sur le métier
Après Yazd nous avons fait un arrêt de deux jours à Meyriz où nous avons été accueilli dans une famille de cyclistes.
Il s'agit ddu cyprès de Mang Abad à Yazd, cet arbre a environ 2000 ans mais il en existe de plus ancien en Iran jusqu'à 5000 ans à Abarkouh.

Réservoir à eau potable avec le système des tours des vents.

Forteresse de Saryazd datant de la dynastie des Sassanides, toute en pisé et dotée de doubles remparts. Une beauté.


En route vers Persepolis. Jolie route après Meyriz grimpant dans la montagne. Et quel bonheur peu de trafic routier.


Encore un magnifique lieu de bivouac.

Nuit dans le désert en route vers Persepolis.


La citadelle de Marvast une jolie petite ville sur la route de Persepolis.



t
Le lac salé à sec de Tashk que nous avons suivi durant environ 60 kilomètres. Un paysage étrange mais d'une grande beauté.

La nécropole de Naqsh-e Rustam datant de la dynastie des Achéménides, y sont enterrés entre autres Darius I et Xerxes I.

Nous avons fait une cure de grenades. Ce vendeur en avait de toutes les sortes.


Nous voici à l'entrée de Persepolis. 



Le seul habitant autorisé à Persepolis.

L'emblème des Zoroastriens, que l'on pouvait voir sur les temples du feu (leurs églises)

Le motif floral visible sur la gauche est le symbole de la fleur du grenadier.




Sur la route entre Shiraz et Firouzabad 



Dans une palmeraie à Farashband.

Vestiges appartenant à un ancien temple zoroastrien dans la région de Farashband.

Splendide randonnée à Farashband, en compagnie de notre ami Jafar.

Dur, dur mais à couper le souffle.

Petit souvenir avec la ville de Farashband en contrebas.


Après Farashband en route pour Bushehr où nous avons renouvelé notre visa pour un troisième mois.









Et oui cette nuit là la police nous a délogé d'une palmeraie pour notre sécurité, d'après eux, afin de dormir dans un parc de la localité toute proche.

 La propagande est toujours présente , plutôt sanglant.

Visa renouvelé, mission accomplie, nous voici après Bushehr en route pour Bandar Abbas





Assalouyeh et ses raffineries de pétrole. Usines pétrochimiques et raffineries à perte de vue. Bienvenu dans le Golfe Persique.

Les mêmes raffineries la nuit, presque un côté féérique.












Première nuit sur l'île de Qeshm en compagnie de nos amis François et Pen rencontrés à Bushehr. 

L'île de Qeshm est un musée géologique à ciel ouvert, dans cette vallée nous avons vu des milliers de coquillages fossiles.
Epoustouflant.

On peut distinguer des coquillages, figés dans l'éternité.



Nous avons dormi au pied de cette montagne, au calme et avec une vue qu'aucun hôtel même les plus luxueux puissent offrir, puisque c'est la nature même qui dans sa grande générosité nous l'offre. Pour le plaisir des yeux.


Du nettoyage en vue après une nuit agitée, vent et pluie.


Voilà ce qui arrive après une grosse pluie, des chaussures de boue.


Bateau de pêche traditionnel de la région de Bushehr et Bandar Abbas.

Capitaine de bateau.

 
Chahkooh canyon entièrement forgé par les eaux d'écoulement.







Le canyon vu d'en haut.


Nous suivons une piste longeant la mer pendant 60km


Grotte de sel


visite de la grotte à la frontale, impresionnant
Encore un lieu de rêve pour dormir

Surprise du matin cachée sous la tente



Traversée du détroit d'Ormuz pour visiter l'ile du même nom.
Passage obligé de tous les pétroliers pour exporter l'or noir venant du Koweit, Qatar, Iran, Arabie Saoudite
Il y a en permanence une centaine de tankers.

Ile d'Ormuz

Et ses couleurs incroyables





Ses pistes rouges

qui nous ont pourri toute la transmission du tandem



Un fort vent empêche le ferry de partir, ce qui n'est pas forcement grave car nous avons tout notre temps.
Mais sans compter sur le ferry pour Dubai que nous devons prendre le lendemain qui ne va pas nous attendre.
Nous prenons donc une barque de pêcheur à la tombée de la nuit en mode clandestin car c'est interdit.
Le pire est que le ferry était aussi annulé à cause du même vent 😂

Finalement après 2 jours d'attente nous arrivons enfin à prendre le ferry

Arrivée sur Dubai
Nous restons à Dubai pendant quelques jours le temps de faire un peu de mécanique sur le vélo.
La suite nous emmènera vers le Sultanat d'Oman

3 commentaires:

  1. Epoustouflant ! très belles photos de l'Iran qui resteront gravées à jamais dans vos mémoires. Votre aventure est une réussite.
    Je pense bien à vous et prenez soin de vous deux.
    Je vous embrasse fort
    Papa

    RépondreSupprimer
  2. Comme d'habitude superbes photos et avec les commentaires c'est encore mieux. Bonne continuation. Maman

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour ces superbes photos enfin !!!! Pendant que je pleurais devant la télé pour Johnny, vous étiez tous heureux de voir de telles merveilles... cest mieux non ??? lol.... gros bisous à vous deux et prenez soin de vous et du tandem...

    RépondreSupprimer